Anticipazioni

Guy Goffette

Iris di Kolibris

 

traduzione di Chiara De Luca

 

 

da Guy Goffette, da Un manteau de fortune, Galimard 2001

[Un mantello di fortuna. In preparazione per Edizioni Kolibris – Collana Orly]

 

 

REPROCHES AU BERGER

Facile de prendre appui sur la lumière, disaient-ils,

pour qui n’a pas mission d’éblouir en tirant l’épée

ni souci de gagner sur d’autres rives l’or et les vivats

des foules, et le pain sans sueur, et la mort

glorieuse, mais charge seulement de quelques âmes

sourdes et lentes sous le ciseau des lunes. Facile

de ne pas peser plus qu’une larme d’enfant

sur le monde, un verbe de poète

tandis que nous partageons l’ombre avec le marchand,

le bourreau. Facile de rendre au ciel la monnaie

des yeux, la couronne des roses au couchant

et le sang des feuilles quand c’est nous

qui portons le royaume d’Icare à bout des bras.

 

 

 

View original post 1,459 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s